Le lézard des murailles

Podarcis muralis (Lacertidae)


Le lézard des murailles est une espèce fréquente et présente dans toute l'Europe.
Il vit et se reproduit dans tous les endroits ensoleillés et secs : Les vieux murs, les tas de pierres, les rochers, les carrières, les souches. C'est de loin le plus urbain de toutes les espèces de lézard.

Podarcis muralis - Lézard des murailles

On le rencontre quasiment dans tous les jardins. Il se nourrit de petit insectes, d'araignées, voir de vers de terre. Très fréquent et abondant dans les serres, en particulier les serres horticoles pour la production des plants. l'auxiliaire de choix pour le maraîcher !!!

Podarcis muralis - Lézard des murailles
De forme élancée, sa coloration est extrêmement variable passant du brun, au gris jusqu'aux teintes verdâtres. La face ventrale est claire, jaune, bleu ou rougeâtre. La gorge est mouchetée de noir.

Le mâle mesure 20 cm, exceptionnellement 25 cm, la femelle 18 cm.

La queue de ce lézard casse facilement (autotomie), lui permettant ainsi d'échapper à des prédateurs. En effet, l'extrémité « perdue » continue à s'agiter ce qui constitue un leurre vis-à-vis de l'attaquant.

L'accouplement a lieu au printemps, suivi de la ponte qui, selon les régions, intervient entre avril et juin. La durée de l'incubation est de quatre à onze semaines. Les petits sont appelés « lézardeaux ».