Les reptiles




Tarente de Mauritanie - tarentola_mauritanica

Les reptiles comprennent en France métropolitaine 2 groupes (ordres):

- les Squamates comprenant les lézards et serpents.
Le terme Squamate vient du latin squama, qui veut dire "écaille". Cela faisant allusion aux petites écailles épidermiques typiques de ce groupe d'animaux et à leurs mues complètes (par desquamation).

- les Chéloniens soit les tortues.
Leur caractéristiques sont un crâne sans fosses temporales et la présence d'une carapace.

Coronelle girondine - Coronella girondica

Les lézards et les serpents sont tous d'excellents auxiliaires pour vos parcelles maraîchères ou ils n'occasionneront aucun dégâts.

Nous émettrons une réserve concernant les vipères dont la morsure peut être dangereuse, voire mortelle dans de rares cas. Le maraîcher ayant les mains en permanence près du sol, la présence de vipères serait de fait, un sérieux problème.
Néanmoins les vipères sont sensible au dérangement et apprécicient les zones chaudes et sèches. Une parcelle maraîchère intensément cultivée et irriguée ne leur conviendront peu, les risques sont donc faible. Notez que les vipères sont strictement protégées par la loi.

Présentation de 2 espèces de lézards :

.

Ainsi qu'une espèce de serpents :
.

Couleuvre verte et jaune - Hierophis viridiflavus

Concernant les tortues, vous pouvez rencontrer 3 espèces :

- la Tortue d'Hermann, espèce présente naturellement en France (au sud). La probabilité qu'elle peuple votre jardin est faible. Néanmoins, certaine personnes en héberge chez eux et les font parfois se reproduire. Mais alors gare à vos salades, c'est leur friandise préférée. Notons qu'il s'agit d'une espèce protégée dont la détention est illégale.

- La . Elle vit dans les canaux, les tourbières, les bras de rivière, les étangs, les eaux saumâtres et dans tous les autres milieux aquatiques où elle trouve des végétaux. Elle est carnivore, surtout charognarde. Elle ne peut s'établir que dans des plans d'eau conséquent dans la partie sud de la France.


- Une autre tortue côtoie très souvent la Cistude : la Tortue de Floride. Cette espèce américaine, massivement achetée comme animal d’agrément, se révèle au fil du temps très encombrante. Pour s’en débarrasser, elle est souvent lâchée dans la nature, sans égard pour la faune locale. Aujourd’hui la tortue de Floride concurrence sérieusement la Cistude et présente un danger pour l’avenir de cette dernière. Actuellement, la Tortue de Floride n’est plus en vente mais d’autres espèces exotiques sont encore sur le marché : il faut éviter que ces espèces se retrouvent elles aussi dans la nature.