La mineuse du poireau

Phytomyza gymnostoma (diptères)


En France, les premiers dégâts observés ont été signalés fin 2003 en Alsace dans une parcelle de poireaux.
Le poireau est l'hôte préférentiel de P. gymnostoma, mais les oignons, la ciboulette, l'ail et les échalotes sont aussi infectés.

L'adulte est une petite mouche grisâtre dont le corps mesure environ 3 mm de long.
La tête possède un front jaune, tout comme la partie ventrale de l'abdomen. Les pattes sont noires, à l'exception des genoux qui sont jaunes.

La mineuse du poireau - Phytomyza gymnostoma

La mineuse du poireau - Phytomyza gymnostoma

Les pupes (ou nymphes) sont facilement observables, de couleur brun rougeâtre et mesure jusqu'à 4 mm.
Elle se forme dans des logettes à l'intérieur des feuilles.
Les larves apprécient effectuer leur métamorphose dans le fût du poireau.
Il y a souvent 2 générations par an.
L'espèce passe l'hiver sous forme de pupes à l'intérieur des tissus végétaux. Le cycle reprend vers le mois de mai ou les adultes émergent des pupes.

Les incidences les plus importante ont lieu à la fin de l'été - début de l'automne.
Suivant le niveau d'infestation, les dégâts corresponde à une dépréciation commerciale jusqu'à la destruction totale des plantes.

L'accouplement se produit dans les 48h après la sortie des adultes. Les femelles réalisent des piqûres nutritionnelles : tâches blanches à jaunâtres alignées régulièrement dans la partie haute des feuilles.

La mineuse du poireau - Phytomyza gymnostoma

De fin mai jusqu'à mi-août, il n'y a plus d'adultes présents sur les cultures (Diapose, période de repos estival).






Source :
Fredon Ile de France : http://www.fredonidf.com/